Hospitalidée

CHU GRENOBLE - SITE NORD - LA TRONCHE (LA TRONCHE)

BOULEVARD DE LA CHANTOURNE - 38700 LA TRONCHE
3.34/5191 avis
Donner un avis

Spécialité • Néphrologie

Descriptif rédigé par l'établissement

10e
dans le Palmarès 2019 du magazine Palmarès le Point
(et 8e dans le palmarès 2018)
Excellent
0 %
Très bon
0 %
Moyen
50 %
Médiocre
50 %
Horrible
0 %

Les derniers avis de patients sur cette spécialité

Filtrer

Avis

Notes

patient photo
Sauterelle
Médical bien, un peu plus de chaleur humaine serait sympa.
Dialyse
Par rapport à il y a quelques années, j'... afficherai trouvé le service d'hémodialyse du 14ème étage moins angoissant, car le personnel est plus attentionné qu'avant. J'y suis passé pour faire ma séance de dialyse à la suite d'une opération, quittant donc temporairement mon centre habituel.
Je me suis trouvé assez isolé dans une p... afficherièce durant 4h, (la configuration des locaux pas top) le temps de la séance, avec du personnel disponible, mais qui ne venait pas forcément me demander si tout allait bien de temps en temps. Surbookées sûrement.
3/5
Avis publié : 27/02/2019
patient photo
sylviepinson
Soin non adapté en dialyse après intervention.
La grande qualité du chirurgien endoctri... affichernologue. Sa gentillesse. Ses explications claires avant l'intervention.
Dialysée depuis plusieurs années, j'ai é... afficherté opérée à l'hôpital. Le lendemain matin de l'intervention, encore extrêmement fatiguée, j'ai eu ma séance habituelle de dialyse, cette fois-çi au service de dialyse de l'hopital. Le personnel a mis ma pompe très rapide comme pour une séance normale, et ne m'a pas fait une séance allégée, alors qu'il aurait fallu fair eune séance beaucoup moins fatiguante et moins de 4 heures!!. Je suis ressortie complètement épuisée. En plus, aucune amabilité, aucun sourire. De plus, j'ai attendu très longtemps dans le couloir qu'on me ramène dans ma chambre. Arrivée dans ma chambre, comme c'était mon jour de sortie, le lit était fait, pas moyen de se reposer avant de sortir. J'ai été obligée de demander de me ré-allonger sur le lit, je tenais à peine debout malgré mes 42 ans. Autre chose : accompagnant une personne de ma famille aux urgences psychiatriques, je me suis entendu dire par un medecin d'attendre dehors, mais sur un ton vraiment désagréable, comme si j'étais une gêne, alors que c'était grâce à moi que la personne de ma famille avait sa consultation d'urgence. Ensuite, le medecin n'a même pas pris la peine de venir me parler, pour m'expliquer ce qu'avait la personne de ma famille. Je suis très choquée.
2/5
Avis publié : 23/09/2015