Hospitalidée

CHU NANTES - HÔTEL-DIEU (NANTES)

1 Place ALEXIS RICORDEAU - 44093 Nantes | 0240087323
3.38/513 avis
Donner un avis

Spécialité • Urgences

Urgences

6e
dans le Palmarès 2018 du magazine Palmarès le Point
(et 8e dans le palmarès 2017)
Excellent
1
Très bon
0
Moyen
0
Médiocre
0
Horrible
1

Les derniers avis de patients sur cette spécialité

Filtrer

Avis

Notes

patient photo
Ethan
Service public de qualité, je recommande
Urgences Enfants
L'accueil du personnel administratif, la... afficher propreté et la disposition des locaux. La télévision et livres pour enfants. L'équipe paramédicale disponible et attentive mais l'équipe médicale plus distante. A noter: les professionnels féminins plus à l'écoute que les hommes sur place. Un vrai plus : la visite des clowns! Félicitation pour votre bonne humeur!
Des livres pour les parents (3 heures av... afficherec "j'aime lire" et "gully" c'est long... :-) Pas de prises pour recharger les téléphones et communiquer avec le reste de la famille.
5/5
Avis publié : il y a 1 mois
patient photo
Fer de Lance
Inutile
Le calme olympien du personnel (docteurs... afficher, infirmières, aides soignantes)
Je suis arrivé avec une céphalée comme j... affichere n'en ai jamais eu (échelle de douleur 11/10) et les médecins ont suspecté un épanchement de sang dans ma boîte crânienne. J'ai eu beau leur expliquer que j'avais déjà pris de la codéine avant de venir et surtout que je cicatrise très vite, j'ai dû attendre 12 heures avant de passer un scanner où il n'y avait plus rien à voir. Deux heures plus tard, je suis sorti contre avis médical car je n'ai pas pu dormir à cause du ballet incessant de visite (3 équipes consécutives sont venues me poser les mêmes questions sans jamais me donner une réponse), je n'ai pas eu le droit de manger ou de boire pendant 14 heures au total (oui, même après le scanner), et je ne parlerai même pas de mon envie de cigarette. Bref, la logique semblait être "on a le temps, de toute façon, le sommeil la nourriture et l'eau ne sont pas indispensable à la vie". La prochaine fois qu'une telle douleur surgira, je préférerai mourir tranquillement dans mon coin plutôt que de d'aller là bas.
1/5
Avis publié : 29/09/2015