Hospitalidée

CLINIQUE CAPIO CROIX DU SUD (QUINT FONSEGRIVES)

52 CHEMIN DE RIBAUTE - 31230 QUINT FONSEGRIVES
2.89/574 avis
Donner un avis

Expertise • Urgences traumatologiques

Urgences traumatologiques

Excellent
0
Très bon
0
Moyen
0
Médiocre
0
Horrible
1

Suggestions : dans cette expertise, ces établissements font références

Toulouse (à 9 km)
3.74/5 (91 avis)
Toulouse (à 10 km)
4.33/5 (86 avis)

Les derniers avis de patients sur cette expertise

Filtrer

Avis

Notes

patient photo
phybo
Un véritable cauchemar pour les patients comme pour le personnel... à éviter pour une hospitalisation !!
Urgences traumatologiques
Des locaux neufs, des infirmiers et aide... affichers-soignants à peu près à l'écoute pendant la journée... et c'est tout !
- Des médecins inexistants : une visite ... afficherpar jour (et encore, avec beaucoup de chance et surtout pas le week end) qui dure 30 secondes maximum, montre en main, aucune connaissance du dossier du patient visité et une indifférence totale face aux besoins des malades - Un manque cruel d'informations pour les patients : les infirmiers ne sont au courant de rien par rapport aux interventions subies par les patients (4 jours après une opération pour traiter un fémur cassé, toujours personne n'est capable d'expliquer au patient ce qu'on a mis dans sa jambe), sur les soins particuliers nécessaires à chacun, et sur le moment et les conditions de sortie des patients - Le personnel en sous effectif : si l'équipe du jour arrive tant bien que mal à gérer le service, tout se casse la figure au moment de son départ et pour le reste de la nuit. Une seule infirmière par secteur, qui doit s'occuper seule de la distribution des médicaments et des différents soins pour tout le monde. Les patients peuvent ainsi rester jusqu'à plus de minuit sans recevoir leur traitement, et déclencher la sonnette ne sert à rien d'autre que faire venir un aide soignant qui répétera sans cesse "elle arrive, elle est au bout du couloir" pendant des temps pouvant aller jusqu'à 2h (le plus triste est que je n'exagère même pas!!!!) sans que personne ne vienne au moins voir si il y a un problème urgent ou non. - Le comportement intolérable de certains soignants : le problème du manque d'effectif est poussé à un tel extrême que le comportement de certains soignants frôle la maltraitance pour les patients (notamment la nuit), avec des actes humiliants pour les patients, quand ça n'est pas la manipulation sans précaution de personnes fraîchement opérées et un mépris total face aux requêtes des patients.
1/5
Avis publié : il y a 2 mois